Très bon début de saison d'hiver

La saison de ski a bien débuté, selon les responsables des remontées mécaniques en Valais.
RTS La saison de ski a bien débuté, selon les responsables des remontées mécaniques en Valais.

Les sociétés de remontées mécaniques valaisannes ont dans l'ensemble réalisé un "très bon" début de saison d'hiver. Le nombre de journées skiées est en hausse de 6,1% par rapport à l'an dernier à la même période.

La bonne couche de neige en altitude et le beau temps ont contribué à ce bon résultat, a indiqué Berno Stoffel, président des Remontées mécaniques du Valais vendredi à Sion.

Des résultats de bon augure pour la suite de la saison. L'an dernier, une météo capricieuse et la tempête Eleanor avaient terni le début de saison, mais une fois la saison bouclée, les sociétés de remontées mécaniques avaient tiré un bilan "globalement positif".

Suppressions d'emploi

Le constructeur automobile américain Tesla veut supprimer 7% de ses effectifs.
AP/Keystone Le constructeur automobile américain Tesla veut supprimer 7% de ses effectifs.

Le constructeur automobile américain Tesla, spécialiste des voitures électriques, a annoncé vendredi son intention de supprimer 7% de ses effectifs.

Le fondateur et patron de Tesla, Elon Musk, avait révélé sur Twitter, en octobre, que Tesla comptait environ 45'000 employés. Une réduction de 7% toucherait donc quelque 3150 personnes.

E.Musk explique que le but est de réduire les coûts afin de rendre ses voitures plus accessibles. La moins chère des Tesla coûte 44'000 dollars. Plus compacte et moins onéreuse sa petite dernière, la Model 3, doit permettre à Tesla de devenir un producteur de masse. Déjà vendue aux USA, elle doit arriver en Europe le mois prochain.

Fréquentation record au salon SSIH

Le SSIH a battu des records de fréquentation pour son édition 2019.
Keystone Le SSIH a battu des records de fréquentation pour son édition 2019.

Le 29e Salon international de la haute horlogerie (SIHH) a fermé ses portes jeudi soir à Genève avec une fréquentation record de 23'000 visiteurs, en hausse de 15% par rapport à 2017.

Trente-cinq exposants étaient présents de lundi à jeudi à Palexpo, à commencer par les marques du groupe Richemont comme Cartier, Piaget ou IWC, qui ont eu l'occasion de présenter leurs collections et nouveautés aux clients, médias et passionnés.

Le salon a pris le virage du numérique il y a deux ans. Les organisateurs parlent d'une "stratégie gagnante", validée notamment par les "millions de vues" sur les réseaux sociaux et un rythme de conférences soutenu.

Pas de politiciens US à Davos

Donald Trump fait face à de nouvelles accusations dans le dossier russe.
EPA Donald Trump fait face à de nouvelles accusations dans le dossier russe.

Donald Trump a décidé d'annuler le déplacement la semaine prochaine de la délégation américaine au Forum de Davos, a annoncé jeudi la Maison Blanche. Il invoque le "shutdown" qui affecte actuellement son gouvernement.

"Par respect pour les 800'000 employés américains qui ne sont pas payés et pour s'assurer du soutien de son équipe, le président Trump a annulé le voyage de sa délégation au Forum économique mondial de Davos, en Suisse", a annoncé Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche.

Donald Trump avait déjà annoncé il y a une semaine qu'il ne ferait lui-même pas le déplacement dans les Grisons pour cette même raison.

Hausse du chiffre d'affaires de Migros

Migros atteint un chiffre d'affaires annuel de 28,4 milliards de francs pour 2018.
Keystone Migros atteint un chiffre d'affaires annuel de 28,4 milliards de francs pour 2018.

Le groupe Migros a continué à progresser l'année dernière. Le chiffre d'affaires annuel a pris 1,3% sur un an à 28,4 milliards de francs. La vente en ligne a notamment dopé les résultats du spécialiste de la distribution.

Dans le commerce de détail en Suisse et à l'étranger, les revenus ont avancé de 1,9% à 23,7 milliards de francs, annonce jeudi un communiqué de Migros. Digitec Galaxus a augmenté son chiffre d'affaires de 14,2% à 953 millions.

Le groupe Migros réalise ainsi des recettes inférieures à celles de son concurrent Coop qui a engrangé l'année dernière 30,7 milliards de francs. Coop dégage une part importante de ses revenus dans le commerce de gros.

Classe moyenne: 57,5% de la population

des gens sur un passage pour piétons. (Image d'illustration)
Keystone des gens sur un passage pour piétons. (Image d'illustration)

Un peu plus de la moitié de la population suisse fait partie de la classe moyenne. La part des personnes à revenus moyens s'est stabilisée à 57,5% de la population suisse en 2016, selon l'Office fédéral de la statistique.

La classe moyenne comprend les personnes seules qui disposent d'un revenu brut mensuel situé entre 3930 et 8427 francs ou entre 8253 et 17'685 francs en ce qui concerne les couples avec deux enfants de moins de 14 ans.

Par rapport au groupe à revenus élevés, la classe moyenne travaille moins et la part des personnes professionnellement actives y est plus faible. La part des ménages à double salaire y est également plus faible, précise l'OFS.

Le temps partiel augmente en Suisse

Le temps partiel est aussi possible dans l'industrie.
Le temps partiel est aussi possible dans l'industrie.

Le temps partiel augmente en Suisse. En 2017, 1,7 million de personnes avaient un emploi de moins de 90%, soit un tiers des personnes actives. Au niveau européen, le pays occupe la deuxième place en termes de temps partiel, derrière les Pays-Bas.

Au 2e trimestre 2017, 36,7% des personnes actives occupées travaillaient à temps partiel, une hausse de 8,4 points de pourcentage par rapport à 20 ans plus tôt, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Dans les pays limitrophes, on observe en Autriche (28,7%) et en Allemagne (28,2%) des parts de travailleurs à temps partiel bien plus élevées qu'en France (18,8%) et en Italie (18,7%). 

Pékin fâché contre Washington

Pékin juge que le projet de loi américain visant Huawei, ZTE relève de l'"hystérie".
REUTERS Pékin juge que le projet de loi américain visant Huawei, ZTE relève de l'"hystérie".

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré jeudi que le projet de loi américain visant les groupes Huawei, ZTE et d'autres sociétés chinoises de hautes technologies relevait de l'"hystérie" et il a appelé le Congrès américain à renoncer.

Des élus du Congrès ont présenté mercredi un projet de loi visant à interdire la vente de composants aux entreprises chinoises accusées de violation des lois sur le contrôle des exportations appliquées par Washington.

Le texte cite nommément ZTE et Huawei, dont les équipements de réseaux sont soupçonnés par les Etats-Unis de favoriser l'espionnage des télécommunications par la Chine.