Le premier délit commis dans l'espace?

La Station spatiale internationale (ISS) pourrait avoir été le théâtre du premier délit spatial
Reuters La Station spatiale internationale (ISS) pourrait avoir été le théâtre du premier délit spatial

La NASA enquête sur ce qui pourrait être le premier délit commis dans l'espace, a rapporté samedi le New York Times. Une astronaute est notamment accusée d'usurpation d'identité depuis la station spatiale internationale (ISS).

Anne McClain aurait accédé irrégulièrement au compte bancaire de son ex-femme en usurpant son identité. Cette dernière a déposé une plainte cette année après avoir appris qu'elle avait accédé à leur compte conjoint sans sa permission. L'astronaute se trouvait alors sur l'ISS pour une mission de six mois.

Selon son avocat, Anne McClain n'a rien fait de mal et accédé aux comptes bancaires afin de les surveiller, ce qu'elle faisait durant leur relation.

De nouveaux incendies en Amazonie

Flots de fumée émanant d'un feu dans l'Etat d'Amazonas au Brésil.
Reuters Flots de fumée émanant d'un feu dans l'Etat d'Amazonas au Brésil.

Des centaines de nouveaux incendies de forêts faisaient rage samedi à travers le Brésil, selon les dernières données officielles. La pression internationale augmente pour pousser le président brésilien Jair Bolsonaro à mettre fin aux feux dévastateurs en Amazonie.

Les dernières données officielles indiquent que 78'383 incendies ont été enregistrés depuis janvier, soit un record depuis 2013. Les experts indiquent qu'ils sont essentiellement dus à la déforestation, aggravée par la saison sèche qui se poursuivra en septembre.

Plus de la moitié de ces feux de forêt sont situés en Amazonie. Quelque 1660 nouveaux incendies ont été allumés entre jeudi et vendredi.

Manifestation contre le racisme

Des milliers de personnes ont défilé à Dresde pour lutter contre le racisme.
Keystone Des milliers de personnes ont défilé à Dresde pour lutter contre le racisme.

Quelque 35'000 militants de la société civile se sont rassemblés samedi à Dresde, en Saxe, bastion de l'extrême droite allemande, pour une grande manifestation contre le racisme. Des élections très attendues se dérouleront dans une semaine.

Sous le mot d'ordre "Solidarité au lieu de rejet: pour une société ouverte et libre", un grand melting-pot de manifestants de tous bords, ONG, artistes, syndicalistes, responsables politiques unis dans l'alliance #Unteilbar (indivisible en français) ont commencé de défiler peu après 14h00.

Avant le début du rassemblement, les organisateurs attendaient environ 10'000 participants.

Stratégie des Vert'libéraux validée

L'assemblée des délégués des Vert'libéraux (PVL) a adopté la stratégie climatique "Cool down 2040" samedi à Rueschlikon (ZH). Grâce à cette feuille de route, qui vise la neutralité climatique en Suisse d'ici 21 ans, le PVL veut ouvrir la voie de la durabilité.

"L’âge des énergies fossiles est révolu et ces technologies ont désormais leur place au musée!", a lancé le président du PVL Juerg Grossen à l'assemblée. La Suisse doit devenir un exemple international en matière de climat.

Pour la vice-présidente du parti Isabelle Chevalley, "Cool down 2040" est une chance pour l'économie et l'innovation. Elle permettra d'améliorer la qualité de vie et de créer des emplois.

D.Trump débarque sur fond de tension

Biarritz va accueillir les dirigeants du G7 samedi après-midi.
Reuters Biarritz va accueillir les dirigeants du G7 samedi après-midi.

Le président américain Donald Trump est arrivé samedi en France pour un sommet du G7 sous haute tension, où il pourrait de nouveau jouer les trouble-fête.

L'Air Force One présidentiel a atterri à la mi-journée à l'aéroport de Bordeaux. D.Trump participera à cette rencontre entre dirigeants de sept puissances économiques: l'Allemagne, le Japon, les Etats-Unis, la France, l'Italie, le Canada et le Royaume-Uni.

Bien qu'il ait paru aborder le sommet avec optimisme, estimant devant la presse qu'il sera "très productif", il s'est fendu d'une série de tweets tonitruants sur le commerce avec la France, estimant "très injuste" la taxation française des géants du numérique.

Des "gardiens du sable" en Sardaigne

Le sable italien, et particulièrement celui des plages de Sardaigne, attise l'avidité des touristes.
Keystone Le sable italien, et particulièrement celui des plages de Sardaigne, attise l'avidité des touristes.

La ville italienne de Cabras, en Sardaigne, est connue pour son immense plage immaculée. Mais, victime d'une série de vols de sable, elle a lancé samedi un système de "gardiens du sable" qui seront chargés d'empêcher les tentatives de vol et les dégradations.

Ces gardiens, des civils, viendront en renfort des surveillants de baignade et de la police. Ils seront chargés de signaler d'éventuels vols de sable, mais aussi d'informer les touristes et faire respecter les mesures de propreté.

Ces derniers jours, 200kg de précieux sable de quartz blanc ont été saisis à l'aéroport d'Elmas. Un couple français a également été interpellé le 20 août avec 40kg dans sa voiture.

Nouvel échec pour l'aérospatial russe

Le vaisseau Soyouz n'est pas parvenu à s'arrimer à l'ISS.
Keystone Le vaisseau Soyouz n'est pas parvenu à s'arrimer à l'ISS.

Le vaisseau spatial Soyouz, avec à son bord le premier robot humanoïde russe Fedor, n'est pas parvenu à s'arrimer samedi à la Station spatiale internationale (ISS) à l'heure prévue, ont rapporté les agences de presse russes. 

Il s'agit d'une nouvelle déconvenue pour le secteur spatial russe qui a enchaîné ces dernières années les accidents fâcheux et scandales de corruption. En octobre dernier, un accident est survenu quelques minutes après le décollage d'un Soyouz, ce qui constituait alors le premier échec dans l'histoire des vols habités de l'ISS.

Le vaisseau transportant le robot avait décollé jeudi du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan.

Hong Kong: des nouveaux affrontements

Vendredi, des milliers de manifestants avaient déjà formé une chaîne humaine.
AP Photo Vendredi, des milliers de manifestants avaient déjà formé une chaîne humaine.

Un nouveau face-à-face tendu s'est déroulé samedi à Hong Kong entre policiers et manifestants radicaux. Ces derniers ont érigé une barricade dans une rue de l'ex-colonie britannique.

Le territoire chinois autonome connaît depuis juin sa plus grave crise politique depuis 1997. Il avait connu plusieurs jours d'accalmie après les violences observées il y a une dizaine de jours. Mais la situation était particulièrement tendue samedi dans le quartier populaire de Kwun Tong, dans l'est de la partie continentale de Hong Kong.

Les manifestations ont de plus en plus dégénéré depuis fin juillet. Ce samedi, les protestataires ont érigé une barricade faite de barrières en plastique.