Davantage de décès sur les routes

Statistiques 2018 Vaud: moins d'accidents de la route, mais plus de morts. Ici, Béatrice Métraux.
Statistiques 2018 Vaud: moins d'accidents de la route, mais plus de morts. Ici, Béatrice Métraux.

Malgré une baisse de 5% du nombre d'accidents, 24 personnes sont mortes sur les routes du canton de Vaud l'an dernier, soit trois de plus qu'en 2017. La conseillère d'Etat Béatrice Métraux veut mettre l'accent sur la lutte contre le téléphone au volant.

Les conducteurs de deux-roues paient le plus lourd tribut: avec 9 motards et 7 cyclistes décédés, ils représentent 2/3 des victimes. Les campagnes de prévention cibleront ces usagers vulnérables.

Le rapport annuel 2018 des accidents révèle encore que ce sont les routes principales qui sont les plus dangereuses (11 décès), devant les routes secondaires (8), les autoroutes (4) et les parkings et autres places (1).

RUAG sera vendu ou privatisé

Bâtiments de Ruag à Zurich, en mars 2017.
Keystone Bâtiments de Ruag à Zurich, en mars 2017.

Le secteur international, c'est-à-dire non lié à l'armée, de l'entreprise d'armement RUAG ne sera à terme plus en mains fédérales. Un groupe aérospatial sera créé et privatisé. Le reste sera vendu, selon un communiqué.  

Dès janvier 2020, RUAG Holding deviendra ainsi une société de participation scindée en deux groupes dirigés séparément. MRO CH (environ 2500 collaborateurs, sites de production en Suisse) travaillera pour l’armée. RUAG International (environ 6500 collaborateurs, dont deux tiers à l’étranger) sera composé des autres secteurs d’activité.

La privatisation, qui pourrait intervenir dans les années qui suivent 2021, se ferait via une entrée en bourse. 

Expérimentation animale: texte déposé

Le texte lancé en 2017 a recueilli 124'000 signatures.
Keystone Le texte lancé en 2017 a recueilli 124'000 signatures.

L'initiative populaire fédérale contre l'expérimentation animale et humaine a été déposée lundi à la Chancellerie fédérale à Berne. Le texte a recueilli 124'000 signatures.

Lancé en 2017 par des citoyens saint-gallois, le texte propose de remplacer la pratique par des méthodes alternatives sur la base de cultures de cellules humaines.

L'initiative prévoit aussi d'interdire le commerce, l'importation et l'exportation de produits faisant directement ou indirectement l'objet d'expérimentation animale ou humaine. Elle est soutenue par quelque 80 organisations. Les approches substitutives devraient bénéficier d'aides publiques.

360 policiers en plus d'ici 10 ans

Pour assurer la sécurité du canton, Berne recrutera plus de policiers (image d'illustration).
Keystone Pour assurer la sécurité du canton, Berne recrutera plus de policiers (image d'illustration).

Les effectifs de la police cantonale bernoise devraient augmenter de 360 postes d'ici l'année 2030.  

En effet, la densité policière bernoise est plus faible que la moyenne suisse: un policier pour 521 habitants, alors que le chiffre médian suisse indique un policier pour 454 habitants. 

Ces ressources humaines supplémentaires devront être affectées en priorité à l'intensification des investigations dans le cyberespace, à l'amélioration de la capacité d'intervention face au terrorisme et à l'extrémisme et au renforcement de la présence policière dans les zones sensibles. D'après le directeur de la police, ces effectifs sont nécessaires à l'avenir. 

La Suisse invitée à la prudence

Les Etats-Unis accusent régulièrement Huawei d'espionnage.
Keystone Les Etats-Unis accusent régulièrement Huawei d'espionnage.

Les Etats-Unis sont intervenus auprès de la Confédération pour ce qui concerne la construction du réseau de téléphonie mobile ultra-rapide 5G, pour lui demander de faire preuve de prudence avec le groupe chinois Huawei.

Selon l'ambassade américaine à Berne, cette intervention se veut une démarche de routine auprès des pays "alliés et amis" contre des risques d'espionnage.

Le Département fédéral des affaires étrangères précise que le Conseil fédéral est conscient de la situation et que les départements concernés suivront cette problématique avec attention. La commission de sécurité du Parlement doit quant à elle évaluer les risques éventuels en avril. 

Randonneuse à ski décédée

Le corps d'une femme de 79 ans, domiciliée dans le canton de Berne, a été retrouvé dimanche matin, vers le sommet du Niderhore, dans la commune de Zweisimmen (BE). La randonneuse à ski est décédée suite à une chute.

Lutte contre le décrochage scolaire

A Genève, les jeunes ont désormais l’obligation de suivre une formation jusqu’à l’âge de 18 ans. Lancée en septembre dernier, cette initiative unique en Suisse vise à lutter contre le phénomène du décrochage scolaire.

Les "décrocheurs" représentent environ 10% des Suisses de moins de 25 ans, qui, après l'école obligatoire, interrompent leur formation "secondaire II" avant la certification. Une fois adultes, ils se retrouvent sans diplôme et sans perspectives d'avenir. 

Selon l’Office fédéral de la statistique, le phénomène touche la Suisse romande plus que la Suisse alémanique, les villes plus que les campagnes et les garçons plus que les filles.

Les rues honorent peu les femmes

En Suisse romande, moins d'une rue sur dix porte le nom d'une femme.
RTS En Suisse romande, moins d'une rue sur dix porte le nom d'une femme.

Les femmes sont peu représentées dans les villes de Suisse romande. La RTS a répertorié les rues honorant des personnalités: seules 5 à 7% honorent des femmes à Genève, Neuchâtel, Lausanne, Delémont ou Sion. Bienne et Fribourg font un peu mieux avec 9 et 10%.

Conscientes de cette problématique, plusieurs villes veulent redonner leur place aux figures historiques féminines. Quatre rues du quartier en construction de la Plaine du Loup à Lausanne porteront le nom de femmes. A Neuchâtel, on les privilégie quand une nouvelle rue doit être baptisée.

À Genève, le projet 100Elles apposera des plaquettes tous les 15 jours dans la ville, jusqu'au mois de juillet.