Gottéron stagne sous la barre

Julien Sprunger a signé un doublé inutile à la Resega.
KEY Julien Sprunger a signé un doublé inutile à la Resega.

Fribourg Gottéron s'est incliné (3-2) à Lugano et stagne sous la barre. Les Dragons ont clairement laissé passer leur chance en deuxième période (12 tirs à 6 en leur faveur). 

Auteur d'un doublé, Julien Sprunger a dépassé Andreï Khomutov dans le classement historique des meilleurs compteurs de la National League avec 614 points. Le top-scorer de Fribourg-Gottéron figure désormais en 17e position.

Arno Del Curto a commencé sa tâche aux Zurich Lions par une défaite à Langnau (1-0). Les Zurichois ont bien dominé la première moitié de match mais ont buté sur Damiano Ciaccio, qui a signé son 5e blanchissage de la saison.

Lausanne muet à la Valascia

Benjamin Conz a fait le malheur des attaquants vaudois.
KEY Benjamin Conz a fait le malheur des attaquants vaudois.

Lausanne a toujours autant de peine loin de chez lui. Les Lions ont subi un 8e revers de rang à l'extérieur en s'inclinant 3-0 sur la glace d'Ambri. 

Auteur de 28 parades dans la cage léventine, Benjamin Conz a fait le malheur des Vaudois. Top-scorer de National League, Dominik Kubalik a inscrit, dans la cage vide, son 18e but de la saison et son 40e point.

De son côté, le HC Bienne s'est aussi incliné à Zoug (4-1). Même la sortie sur blessure de Tobias Stephan dès la 8e minute n'a pas ébranlé la confiance du leader zougois, qui a signé une 7e victoire de suite à domicile.

Usage de passeports en cause

Alexandre Benalla lors de son audition devant le Sénat.
Keystone Alexandre Benalla lors de son audition devant le Sénat.

Alexandre Benalla a été mis en examen "exclusivement" pour l'usage abusif de ses divers passeports après son limogeage de l'Elysée cet été, a annoncé son avocate vendredi soir. 

Selon son avocate, Alexandre Benalla n'est pas poursuivi pour les accusations de faux documents administratifs. Les magistrats instructeurs vont continuer les investigations préliminaires et peuvent décider de le mettre en examen ultérieurement s'ils réunissent des indices graves et concordants.

A.Benalla doit être entendu à nouveau par la commission d'enquête du Sénat lundi, où se reposera la question de la limite du champ d'investigation des sénateurs compte tenu de l'enquête.

Plusieurs ONG quittent le Burundi

Le Burundi figure parmi les cinq nations les plus pauvres du monde.
Le Burundi figure parmi les cinq nations les plus pauvres du monde.

Le Burundi, pays d'Afrique de l'Est qui figure parmi les cinq nations les plus pauvres du monde, s'isole de plus en plus. Des ONG ont quitté le territoire après la décision du gouvernement local d'appliquer des fichages ethniques. 

En octobre, il a été demandé aux ONG d'appliquer des quotas ethniques pour leur personnel local: 60% de Hutus et 40% de Tutsi. "C'est une ligne rouge et clairement il n'était pas question pour nous de la franchir, affirme Jean-Pierre Delomier, directeur de l'action humanitaire de Handicap International. 

Le pays est dirigé d'une main de fer par le président Pierre Nkuruziza. Cette pression sur les ONG lui permet de conforter sa mainmise sur le pays. 

Les maires veulent du concret

Le gouvernement français a lancé son "grand débat national" mardi.
Keystone - EPA Le gouvernement français a lancé son "grand débat national" mardi.

Emmanuel Macron a poursuivi vendredi dans le sud-ouest le "grand débat" lors duquel des maires lui ont demandé des actions concrètes, l'avertissant que des mots seuls ne suffiraient pas à apaiser la colère des "gilets jaunes", à la veille de l'acte 10 du mouvement. 

A Souillac, dans le sud-ouest de la France, il faisait face à 600 maires. Au premier rang de leurs préoccupations: l'affaiblissement des services publics et le manque d'Internet haut débit dans les campagnes, qui se sentent par conséquent défavorisées. 

Le président français mise sur la grande concertation nationale qui se terminera le 15 mars pour tourner la page de deux mois de crise. 

D.Trump et Kim Jong Un:rencontre prévue

Kim Jong Un et Donald Trump lors de leur rencontre à Singapour en juin 2018.
AFP Kim Jong Un et Donald Trump lors de leur rencontre à Singapour en juin 2018.

Le prochain sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un aura lieu vers "la fin février", a annoncé vendredi la Maison Blanche. Le lieu de la rencontre n'a pas encore été indiqué. 

"Le président est impatient de rencontrer Kim dans un lieu qui sera annoncé ultérieurement", a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif, à l'issue d'une rencontre de 90 minutes dans le Bureau ovale entre Donald Trump et le bras droit de Kim  Jong Un. 

Donald Trump et Kim Jong Un se sont rencontrés pour la première fois en 2018. Kim Jong Un s'était alors engagé en faveur d'une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne". 

Saut à skis - News: 3 sur 4 pour les Suisses

Killian Peier s'est montré le meilleur sauteur suisse lors de la qualification en vue de l'épreuve Coupe du monde de Zakopane dimanche. Le Vaudois s'est posé à 127 m et a été classé 12e.

Simon Ammann (38e/121 m) et Andreas Schuler (46e/115,5 m) ont aussi décroché leur qualification. Mais Gregor Deschwanden a échoué puisqu'il n'a pris que la 54e place.

Une surprise s'est produite, puisque le grand dominateur de la saison, le Japonais Ryoyu Kobayashi, n'a pu faire mieux que 31e. Le meilleur de la qualification a été le Norvégien Johann-André Forfang.

D.Trump face à de nouvelles accusations

Donald Trump fait face à de nouvelles accusations dans le dossier russe.
EPA Donald Trump fait face à de nouvelles accusations dans le dossier russe.

Donald Trump fait face vendredi à de nouvelles accusations, parmi les "plus graves" à son encontre selon les démocrates. Il aurait demandé à son ancien avocat de mentir au Congrès, dans un nouvel épisode du dossier russe, qui empoisonne déjà sa présidence. 

L'information, qui s'appuie sur deux sources policières fédérales anonymes, a été révélée par BuzzFeed News. "Si cet article sur Trump qui pousse au faux témoignage est confirmé, alors Trump a commis un délit grave et doit démissionner ou être destitué", a estimé le sénateur démocrate Jeff Merkley.

Donald Trump a répondu sur Twitter en déclarant que Michael Cohen "mentait pour réduire sa peine de prison".