Plus de 1,16 million de décès

La pandémie de Covid-19 a causé 1'145'847 décès dans le monde, selon un bilan éta samedi.
Depositphotos La pandémie de Covid-19 a causé 1'145'847 décès dans le monde, selon un bilan éta samedi.

La pandémie de Covid-19 a causé 1'168'750 décès dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 13h. Plus de 44 mio de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués. Depuis mardi, 7723 nouveaux décès et 516'898 cas ont été recensés. 

En chiffres absolus, les USA restent le pays le plus touché en nombre de morts et de cas, avec 226'723 décès pour plus de 8,7 mio de cas. L'Europe totalise 268'359 décès pour 9,42 mio de cas.

Après les USA, les pays les plus endeuillés sont le Brésil avec 157'946 morts (5,4 mio de cas), l'Inde (120'010 morts/7,9 mio de cas), le Mexique (89'814 morts/901'268 cas) et le Royaume-Uni (45'365 morts/917'575 cas).

Reconfinement jusqu'au 1er décembre

Le président français Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement à partir de vendredi.
AFP Le président français Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement à partir de vendredi.

Emmanuel Macron a pris sa décision: le président français a annoncé mercredi à 20h00 un reconfinement de l'ensemble du territoire à partir de vendredi et jusqu'au 1er décembre. Ce confinement sera toutefois adapté, les écoles restant cette fois-ci ouvertes.

Le travail "pourra continuer", mais "partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé", a précisé le chef d'Etat.

"Les commerces qui ont été définis au printemps comme non-essentiels, notamment les bars et restaurants seront fermés", a indiqué Emmanuel Macron, qui a par ailleurs annoncé de nouvelles aides pour les entreprises "fermées administrativement".

Réactions contrastées aux mesures

Satisfaction du côté de l'économie, des syndicats et des cantons, réaction mitigée du côté des partis et chez les enseignants et consternation dans les cercles culturels et les fédérations sportives: les annonces du Conseil fédéral ont suscité des échos contrastés.

La gauche approuve les mesures annoncées mais exige des mesures économiques immédiates pour soutenir les PME en difficulté. Pour le PLR, les restrictions sont à la limite de l'acceptable.

Les milieux du spectacle sont sonnés. "Un spectacle avec 50 personnes pour la plupart des productions, ce n'est pas envisageable", a dit le président d'Artos, l'association des professionnels du secteur culturel.

Manif du personnel de santé à Lausanne

La semaine d'actions de protestation du personnel de la santé s'est poursuivie mercredi dans le canton de Vaud. Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis en début de soirée devant le CHUV à Lausanne avant de défiler à travers la ville.

Comme lors des autres actions programmées dans la semaine en Suisse, les acteurs de la santé vaudoise ont réclamé une hausse des effectifs, une augmentation des salaires, une prime de risque liée au Covid-19 et, plus généralement, une meilleure reconnaissance de la population et des politiques.

Tous les participants portaient un masque, mais les distances n'ont pas toujours été respectées.

Bars et restaurants fermés en Allemagne

L'Allemagne impose un mois de fermeture à certains secteurs.
AFP L'Allemagne impose un mois de fermeture à certains secteurs.

L'Allemagne a décidé mercredi d'une nouvelle série de restrictions face à la progression du nouveau coronavirus. Le pays impose un mois de fermeture aux secteurs de la gastronomie, de la culture et des loisirs.

Ces mesures, qui entreront en vigueur lundi et dureront jusqu'à la fin du mois de novembre, limiteront également à 10 personnes issues de deux foyers les participants à des réunions privées

Les citoyens sont invités à éviter tous les déplacements inutiles, les séjours en hébergement étant réservés à des "fins non touristiques", a déclaré la chancelière Angela Merkel après des discussions avec les dirigeants des 16 Laender allemands.

Bientôt des tests rapides en pharmacie?

La possibilité d'effectuer des tests rapides en pharmacie, annoncée par le Conseil fédéral, est saluée par la Société Suisse des Pharmaciens (pharmaSuisse).

De nombreux préparatifs sont déjà en cours pour permettre le renforcement de la capacité de dépistage. Parmi eux, la mise en place du système de déclaration et l'approvisionnement des pharmacies en kits de dépistage et matériel de protection, ainsi que la formation pratique des équipes officinales à l'écouvillonnage naso-pharyngé.

L'objectif est qu'une pharmacie sur trois soit en mesure de proposer un tel test aux personnes symptomatiques d'ici à la fin de l'année.

5 ans de rente rétroactive

Ch.Blocher devrait toucher rétroactivement sa pension de retraite de conseiller fédéral sur 5 ans.
Keystone Ch.Blocher devrait toucher rétroactivement sa pension de retraite de conseiller fédéral sur 5 ans.

Christoph Blocher devrait toucher rétroactivement sa pension de retraite de conseiller fédéral durant cinq ans seulement. A l'avenir, cependant, le versement rétroactif de rentes aux magistrats sera exclu, a décidé mercredi le Conseil fédéral.

Se fondant sur deux avis de droit externes et un avis de l’Office fédéral de la justice, le Conseil fédéral estime qu’au terme des dispositions en vigueur, le droit au versement rétroactif de la retraite existe, mais qu’il se prescrit par 5 ans.

Un conseiller fédéral doit être en poste au moins quatre ans pour avoir droit à une rente pleine. Celle-ci se monte à 50% de son salaire de ministre.

23 francs de l'heure dès novembre

Le canton de Genève va introduire un salaire minimum de 23 francs de l'heure à partir du 1er novembre. La loi ad hoc, promulguée mercredi, fait suite à l'initiative législative des syndicats acceptée par 58,15% des votants le 27 septembre.

Le salaire minimum passera à 23,14 francs par heure le 1er janvier prochain, du fait de l'indexation prévue par la loi, a indiqué mercredi devant les médias le conseiller d'Etat Mauro Poggia, en charge de l'Emploi.

Le texte exclut les apprentis, les jeunes de moins de 18 ans ainsi que les secteurs de l'agriculture et de la floriculture. Cette mise en oeuvre ne plaît pas aux syndicats.